Your Connection to Canada’s Volunteering Community

Giving Volunteers What They Want / Donner aux bénévoles ce qu’ils veulent

By Volunteer Canada at 8:23 am Thursday, Aug, 04 2016 • 0 Comments

At Volunteer Toronto, we know that today’s volunteers want to give back to their local community, but they often have personal goals in mind as well. Whether it’s gaining a skill for their resume, socializing to meet new people in their new neighbourhood, getting their first taste of work experience in Canada, or simply flexing the skills they don’t get to use in their day job, volunteers today often know what they want and will only volunteer for roles that fit their goals.

Recent research shows this. Volunteer Canada and Manulife Financial’s Bridging the Gap report is a pan-Canadian study which proves what we’re seeing in Toronto is happening nationwide. In short, volunteers want to create their own volunteer opportunity.  

So back in 2014, when we were looking to encourage more skilled professionals in Toronto to volunteer, we took this information into account and our Craft Your Change event was born. We wanted to host an event that would be fun and relaxed, where guests were able to create their own volunteer opportunities with the non-profits who attended. Noticing the trend towards craft beer in Toronto, we were keen to incorporate that into it, knowing it would draw the young professional demographic. After months of planning, Craft Your Change took place during Toronto Beer Week in 2014 and was such as a success that it’s now an annual event. The event brings together good beer, good people and great causes allowing professionals to decide what skills they want to offer and the opportunity to discuss with non-profit organizations about how their skills can help their cause. This year’s event saw 150 professionals and 20 non-profits attend.  

If you’re a volunteer centre or a non-profit that wants to host a Craft Your Change event or something similar, here are our top tips on how to do so:

  1. Carefully select the organizations who attend. As the whole idea for the event is to allow professionals to create their own volunteer roles, be careful to choose organizations who have lots of flexibility in their volunteer programs and have a need for many different types of volunteers. Grassroots organizations are great as they often need lots of volunteers and can be nimble in their volunteer management approach.
  2. Seek sponsorships and discounts. Costs for an event like this can add up so do your best to get the venue for free or at a discount as it’ll be your biggest cost. Having a corporate sponsor is another way to go and can significantly help you to break even.
  3. Charge wisely. Before deciding whether or not to charge attendees for an event like this, be sure to look at other local events and determine a price that is affordable but works for your own costs. It can be easy to price yourself out of the market. We charged $8 for the 2016 event and included the first pint.
  4. Build your target market. Clearly define the demographic you’re targeting and spend time researching where they can be found and the best ways to contact them. We found paid social media advertising was nowhere near as effective as contacting skilled professionals who had come to the educational workshops we had hosted throughout the year. They already knew a bit about our organization, had met our staff and were very willing to attend and spread the word about the event.
  5. Collect feedback. Prepare to collect feedback from the guests, non-profits, event volunteers and supporting staff at the end of the evening. They will inform you of what worked and what didn’t so you can be even better next time.

We’ve had great success with Craft Your Change and we hope you do!

Camara Chambers is the Director of Community Engagement at Volunteer Toronto, overseeing the organization’s programs and campaigns to encourage people in Toronto to volunteer. Camara comes from a strong background of program and relationship management, and has overseen the growth of Volunteer Toronto’s non-profit and community programs and has started numerous innovative events since she joined the organization. She has worked in the corporate, government and non-profit sectors, and holds an LLB Law degree from the University of Liverpool.  Since moving to Toronto in 2011, she has volunteered for Egale Canada, the Barbara Schlifer Clinic, Career Skills Incubator, Inside Out Film Festival, St Felix Centre, Urban Squash Toronto and the Toronto Bruce Trail Club.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donner aux bénévoles ce qu’ils veulent

Le centre d’action bénévole de Toronto sait que même si les bénévoles ont à cœur de redonner à leur milieu, ils cherchent aussi à réaliser des objectifs personnels. Qu’il s’agisse d’acquérir des habiletés pour enrichir leur CV, de socialiser dans le but de rencontrer des résidents de leur nouveau quartier, de vivre une première expérience de travail au Canada ou, simplement, d’exercer des compétences qu’ils n’ont pas toujours la chance de mettre à profit au quotidien, les bénévoles d’aujourd’hui savent souvent ce qu’ils veulent et tendent à s’adonner à des activités bénévoles qui concordent avec leurs objectifs.

Voici ce que révèlent de récentes études en ce sens. L’étude pancanadienne Combler les lacunes menée par Bénévoles Canada et la Financière Manuvie confirme que ce qu’on a observé à Toronto vaut pour l’ensemble du pays, à savoir que les bénévoles veulent créer leurs propres occasions de bénévolat. 

En 2014, alors que nous cherchions des façons d’encourager plus de professionnels spécialisés de Toronto à faire du bénévolat, nous avons tenu compte de ces renseignements, ce qui a donné lieu à l’événement Craft Your Change. Nous voulions organiser un événement à la fois amusant et détendu où les convives seraient à même de créer leurs propres occasions de bénévolat de concert avec les organismes sans but lucratif participants. Conscients de la grande popularité de la bière artisanale à Toronto, nous cherchions à explorer cet aspect, sachant fort bien qu’une telle activité attirerait la démographie de jeunes professionnels visée. Après des mois de planification, l’événement Craft Your Change s’est déroulé à Toronto dans le cadre de la Semaine de la bière de Toronto de 2014 et a remporté un tel succès qu’il est devenu un événement annuel qui réunit de la bonne bière, de bonnes personnes et d’excellentes causes et qui donne la chance aux jeunes professionnels de décider quelles compétences ils veulent mettre à profit et de discuter avec des organismes sans but lucratif pour détermine en quoi leurs compétences peuvent être mises à profit. L’événement de cette année a attiré 150 professionnels et 20 organismes sans but lucratif. 

Si vous êtes un centre d’action bénévole ou un organisme sans but lucratif qui désire organiser un événement Craft Your Change ou toute autre activité semblable, voici quelques conseils utiles :

  1. Choisissez avec grand soin les organismes participants. Puisque le but premier de l’événement consiste à aider les professionnels à définir leurs propres rôles bénévoles, assurez-vous de choisir des organismes avec des programmes de bénévolat polyvalents qui ont besoin de plusieurs types de bénévoles. Les organismes communautaires et populaires s’avèrent d’excellents choix puisqu’ils ont souvent besoin de beaucoup de bénévoles et que leur mode de gestion des bénévoles peut être plus souple et malléable.
  2. Recherchez les commandites et les rabais. Puisque les coûts associés à l’organisation de ce genre d’événement peuvent être élevés, faites votre possible pour avoir accès à un local gratuit ou à taux réduit, ce qui vous fera épargner beaucoup d’argent. Le fait de trouver une entreprise commanditaire peut vous aider à réduire grandement les coûts et à demeurer rentable.
  3. Soyez prudent dans la détermination des frais. Avant de décider s’il faut ou non imposer des frais aux participants qui se rendent à votre événement, examinez ce qui se fait ailleurs dans les mêmes circonstances, puis fixez des frais raisonnables, mais qui vous permettront tout de même de couvrir vos coûts. Il peut être tentant d’exiger plus que la norme du marché, mais il faut l’éviter. Nous avons demandé 8 $ pour l’événement de 2016, incluant le prix du premier verre de bière.
  4. Déterminez votre marché cible. Définissez clairement le groupe démographique que vous voulez joindre et essayez de déterminer où ces gens se trouvent et la meilleure façon de les contacter. Nous avons découvert que les annonces payées dans les médias sociaux étaient beaucoup moins efficaces qu’un contact direct avec les professionnels spécialisés qui avaient participé aux ateliers éducatifs que nous avions organisés tout au long de l’année. Ils étaient déjà au courant de notre organisme, avaient rencontré notre personnel et se disaient très désireux de participer et de propager la bonne nouvelle au sujet de l’événement.
  5. Recueillir des rétroactions. Planifiez recueillir des rétroactions de la part des participants, des organismes sans but lucratif, des bénévoles de l’événement et du personnel affecté à la fin de la soirée. Ces derniers vous indiqueront ce qui a bien ou moins bien fonctionné pour vous aider à faire encore mieux la fois d’après.

Nous avons eu beaucoup de succès avec notre événement Craft Your Change et nous espérons qu’il en sera de même pour vous!!

Camara Chambers est directrice, Engagement social des entreprises, au centre d’action bénévole de Toronto. Elle assure la surveillance des programmes et campagnes de l’organisme visant à encourager les habitants de Toronto à faire du bénévolat. Camara affiche de solides antécédents en gestion des programmes et des relations, a supervisé l’élargissement des programmes communautaires et sans but lucratif du Centre d’action bénévole de Toronto et a lancé diverses initiatives depuis son arrivée au centre. Elle a œuvré dans le domaine des affaires ainsi que dans les secteurs gouvernementaux et sans but lucratif. Elle détient une licence en droit de l’Université de Liverpool. Depuis son arrivée à Toronto en 2011, elle a fait du bénévolat au profit d’Égale Canada, de la clinique Barbara Schlifer, du Career Skills Incubator, du Festival du cinéma Inside Out, du Centre St Felix Centre, d’Urban Squash Toronto et du Club du sentier de Bruce de Toronto.