Your Connection to Canada’s Volunteering Community

How do we recognize volunteering in 2017? / Comment reconnaître les bénévoles en 2017?

By Volunteer Canada at 2:06 pm Wednesday, Apr, 12 2017 • 0 Comments

Volunteer Canada and Investors Group release groundbreaking volunteer recognition study in advance of National Volunteer Week

OTTAWA, ON, April 12, 2017 – Alarm bells sounded when the findings of the General Social Survey: Giving, volunteering and participating (2013) revealed a drop in volunteering among Canadians from 47% of Canadians in 2010 to 44% in 2013. Was this a minor blip or the beginning of a concerning downward trend? Have Canadians become less giving or are we simply giving time in new and different ways?

In order to answer these questions, Volunteer Canada and Investors Group engaged Ipsos Public Affairs to conduct an opinion poll, to examine Canadians’ perceptions and attitudes on volunteering. The results revealed that community involvement is increasingly varied and diverse, and may not always fall into the traditional definition of volunteering.

“As the nature of volunteering evolves, our definition and recognition of the term must adapt,” explains Paula Speevak, President and CEO, Volunteer Canada. “For example, buying fair trade coffee in the morning or organizing a carpool puts your personal values into action. Is this volunteering?”

From the research emerged the notion of Individual Social Responsibility (ISR), a concept that may disrupt the traditional definition of volunteering but also offers a more inclusive and progressive way to frame volunteering and community engagement.

“As Canada celebrates its 150th anniversary and the diversity that strengthens us as a nation, recognizing ISR as a contributor to community building is key. During National Volunteer Week, Volunteer Canada and Investors Group urge Canadians to recognize and thank all volunteers, both formal and informal,” says Trevor Krahn, Director of Community Investment, Investors Group.

So, what does ISR mean for organizations?

Non-profits can better understand what drives Canadians’ community engagement motivations. Acknowledging ISR can also help businesses to grow their Corporate Social Responsibility (CSR) programs. As the definition of volunteering evolves, organizations can celebrate all Canadians who make a difference in their communities.

To read the full report of Recognizing Volunteering in 2017 visit volunteer.ca/recognition.

 

Laura Allardyce, Manager of Communications and Marketing

LAllardyce@volunteer.ca / 613-231-4371 ext. 245

 

April 23 to 29 is National Volunteer Week. It is also the 14th consecutive year that Volunteer Canada delivers the National Volunteer Week (NVW) campaign in partnership with Investors Group. Visit volunteer.ca/nvw2017

 

           

 

Bénévoles Canada et le Groupe Investors publient une étude de pointe sur la reconnaissance des bénévoles en prévision de la Semaine de l’action bénévole

OTTAWA, ONTARIO, 12 avril 2017 – L’alarme a sonné quand les résultats de l’Enquête sociale générale sur le don, le bénévolat et la participation de 2013 ont révélé une baisse du taux de bénévolat chez les Canadiens de 47 % en 2010 à 44 % en 2013. Était-ce une déviation mineure ou le début d’une inquiétante tendance à la baisse? Les Canadiens sont-ils devenus moins généraux ou ont-ils simplement trouvé des façons différentes ou novatrices de donner de leur temps?  

Afin de répondre à ces questions, Bénévoles Canada et le Groupe Investors ont demandé à la firme Ipsos Affaires publiques de mener un sondage d’opinion sur les perceptions et les attitudes des Canadiens à l’égard du bénévolat. Les résultats ont démontré que les modes d’engagement communautaire sont de plus en plus variés et diversifiés et dérogent souvent à la définition traditionnelle du bénévolat.

« À mesure que le bénévolat évolue, notre définition et notre reconnaissance du terme doivent aussi s’adapter », a expliqué la présidente et chef de la direction de Bénévoles Canada, Paula Speevak. « Le fait d’acheter du café équitable le matin ou d’organiser du covoiturage, par exemple, reflète concrètement vos valeurs personnelles. Mais est-ce du bénévolat? »

Cette recherche a donné lieu au concept de responsabilité sociale individuelle (RSI), une notion qui risque de perturber la définition traditionnelle du bénévolat, mais qui offre aussi une façon plus inclusive et progressive d’encadrer le bénévolat et l’engagement communautaire.

« À l’heure où le Canada célèbre son 150e anniversaire et la diversité qui renforce notre nation, la reconnaissance de la RSI ne peut que contribuer à renforcer nos collectivités. Dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole, Bénévoles Canada et le Groupe Investors incitent tous les Canadiens à reconnaître et remercier tous les bénévoles, tant officiels qu’informels », a déclaré Trevor Krahn, le directeur de l’Investissement communautaire du Groupe Investors.

Que signifie donc la RSI pour les organismes?

La notion de RSI peut aider les organismes sans but lucratif à mieux comprendre ce qui motive les Canadiens à s’engager dans leur milieu. La reconnaissance de la RSI peut aussi aider les entreprises à enrichir leurs programmes de responsabilité sociale d’entreprise (RSE). À mesure que la définition du bénévolat évolue, les organismes peuvent célébrer tous les Canadiens qui font une différence dans la vie de leurs collectivités.

 

Pour lire la version intégrale du rapport Reconnaissance des bénévoles de 2017, allez à :

benevoles.ca/reconnaissance

 

Laura Allardyce, gestionnaire, Communications et marketing

LAllardyce@volunteer.ca / 613-231-4371 poste 245

 

La Semaine de l’action bénévole a lieu du 23 au 29 avril.  Pour une 14e année consécutive, Bénévoles Canada organise la campagne de la Semaine de l’action bénévole (SAB) en partenariat avec le Groupe Investors. Allez à : benevole.ca/sab2017