Your Connection to Canada’s Volunteering Community

Recognizing Individual Social Responsibility / Reconnaissance de la responsabilité sociale individuelle

By Volunteer Canada at 12:56 pm Wednesday, Apr, 26 2017 • 0 Comments

Canadians see volunteering as a vital component to building strong and connected communities. While they continue to engage in communities in diverse ways, many do not necessarily consider “informal activities” to be volunteering.

There is a momentum building globally to expand the definition of volunteering to include informal volunteering, organic movements and the many ways that people put their values into action.

The notion of Individual Social Responsibility, or ISR, may present a broader lens through which to conceptualize all forms of volunteering and engagement in an inclusive and more robust way. It’s like the concept of Corporate Social Responsibility, or CSR, which has become an integral part of business and today encompasses a broad range of considerations including environmental footprint, purchasing (ethical supply chain management), hiring (diversity and opportunity), charitable donations, employee volunteering, and community relations.

ISR is an integral part of peoples’ daily life encompassing a broad range of considerations including their personal environmental footprint (recycling, composting, transportation), purchasing decision, choice of employer (based on the CSR of the employer), charitable donations, vacation choices, etc.

ISR is defined as “the continuing commitment to behave ethically and contribute to people’s development while improving the quality of life of other individuals, groups, teams as well as society at large.”

This is not an entirely new concept, it connects clearly to the Spectrum of Volunteer Engagement.

Why should we care? Because the small details matter

We all have a role to play in creating strong and connected communities, not only in our volunteering but also the conscious choices that we make everyday.

To learn more about ISR, download the new study Recognizing Volunteering in 2017.

 

     

 

Les Canadiens sont d’avis que le bénévolat s’avère une composante essentielle de collectivités fortes et branchées. Mais même s’ils sont engagés de diverses façons dans leur milieu, beaucoup d’entre eux ne considèrent pas que les « activités informelles » constituent une forme de bénévolat.

À l’échelle mondiale, on note une tendance croissante à élargir la définition du bénévolat pour inclure le bénévolat informel, les mouvements spontanés et toutes les façons qu’ont les gens de concrétiser leurs valeurs en actions.

La notion de responsabilité sociale individuelle, ou RSI, peut aider à situer toutes les formes de bénévolat et d’engagement dans une perspective plus large et de façon plus inclusive et robuste. En cela, elle s’apparente à la notion de responsabilité sociale d’entreprise, ou RSE, qui est devenue partie intégrante des activités des sociétés et qui englobe maintenant une panoplie de considérations, y compris l’empreinte écologique, les achats (gestion éthique de la chaîne d’approvisionnement), l’embauche (diversité et occasions), les dons charitables, le bénévolat des employés et les relations communautaires.

La RSI est partie intégrante du quotidien des gens puisqu’elle englobe toute une gamme de considérations, y compris l’empreinte écologique personnelle (recyclage, compostage, mode de transport), les décisions d’achat, le choix d’employeur (selon la RSE de l’employeur), les dons charitables, le choix des lieux de vacances, etc.

La RSI se définit comme « l’engagement continu à se comporter de façon éthique et à contribuer au développement des personnes tout en améliorant la qualité de vie des autres, des groupes, des équipes ainsi que de la société en général ».

Il ne s’agit pas d’un concept entièrement nouveau, puisqu’il est clairement associé au Spectre de l’engagement bénévole.

Pourquoi devrait-on porter attention? Parce que les petits détails ont de l’importance.

Nous avons tous un rôle à joue pour bâtir des collectivités fortes et branchées, non seulement en s’adonnant au bénévolat, mais aussi en s’assurant de faire des choix judicieux dans la vie quotidienne.

Pour en savoir plus sur la RSI, téléchargez la nouvelle étude Reconnaissance des bénévoles en 2017.

 


volunteer