Microbénévolat

Microbénévolat

Au cours des dix dernières années, la tendance la plus observée dans le secteur du bénévolat est la hausse du microbénévolat.  Les définitions varient quant aux particularités du microbénévolat, mais elles s’articulent toutes autour de quelques aspects clés :

  • engagement à court terme
  • projets rapides
  • activité réalisée seul la plupart du temps (contribution à certains éléments d’un projet à plus grande échelle)

Ce qui rend le microbénévolat si novateur est l’engagement en termes de temps.  Les organismes communautaires savent trop bien que les gens sont occupés.  Ils espèrent donc que les occasions qu’ils proposent leur permettront de tirer profit du temps libre limité de ces gens.  Les occasions de microbénévolat ne comportent pas de limites quant au nombre d’heures exigées, mais il est suggéré que les projets n’excèdent pas une heure ou deux par jour.

Comme le microbénévolat est axé sur un bref engagement de la part des particuliers, les occasions se rapportent le plus souvent à l’exécution rapide d’une tâche spécifique.  Plusieurs plates-formes de microbénévolat sollicitent les bénévoles potentiels au moyen d’un questionnaire dans lequel ils doivent préciser leurs compétences.  Par la suite, ils reçoivent des avis pour les projets les plus susceptibles de les intéresser.

Les organismes communautaires et les bénévoles comme tels bénéficient grandement du microbénévolat.  Les processus de recrutement, de formation et de conservation des bénévoles demandent du temps, et, si un bénévole ne cadre pas bien avec un organisme, les deux parties risquent de sentir qu’elles ont perdu leur temps.  Dans le cas du microbénévolat, il n’y a pas de filtrage ou de formation, les activités sont accessibles et l’engagement est bref.  Si un bénévole sent qu’un projet ne lui convient pas, il peut en choisir un autre au sein du même organisme ou d’un autre organisme.  Quant aux organismes recruteurs, s’ils sont insatisfaits des tâches accomplies par un bénévole, ils peuvent simplement chercher un remplaçant dans un bassin de candidats potentiels.

Plusieurs microbénévoles trouvent enrichissant de constater les effets immédiats et concrets de leurs efforts.  Par exemple, l’application Charity Miles montre en un clic les fonds recueillis pour les organismes communautaires inscrits.  Par ailleurs, certains organismes vont faire parvenir un certificat ou une carte de remerciement aux participants d’un projet à la conclusion de celui-ci.  Il arrive aussi que les organisme affichent un thermomètre indiquant le taux de complétion d’un projet.

Les occasions de microbénévolat sont courantes de nos jours.  En avez-vous déjà fait ou connaissez-vous quelqu’un qui s’y est déjà adonné?

Occasions canadiennes de microbénévolat 

  • Mobilisation éclair: Permet de sensibiliser la population à une activité, à un événement ou à une cause.
  • Signature d’une pétition: La pétition peut être partagée dans les médias sociaux afin d’encourager son réseau à la signer (disponible en anglais seulement)
  • Blankets for Canada: Consiste à fabriquer des couvertures pour les Canadiens dans le besoin (disponible en anglais seulement)
  • Projet Feeder Watch: Consiste à compter les espèces d’oiseaux et leur nombre dans les mangeoires, puis à soumettre ses données d’observation
  • Centre d’action bénévole Ouest-de-l’île: Ce centre d’action bénévole montréalais a intégré les demandes de microbénévolat de ses partenaires communautaires à son programme de bénévolat d’entreprise.  En voici quelques exemples :
    • Correction d’épreuves 
    • Reformatage de documents Word
    • Soutien graphique occasionnel (limité) et formulation de suggestions
    • Autres conseils technologiques
  • Neighbordoo.com: Plate-forme pour faire correspondre les gens qui ont besoin d’aide avec des petits travaux à ceux qui peuvent les faire (disponible en anglais seulement)

Occasions internationales de microbénévolat

  • Amnistie internationale Canada : Rédaction de lettres de demande d’action relatives aux droits de la personne dans le monde.  Peut se faire suivant une demande publiée dans le bulletin mensuel. (disponible en anglais seulement)
  • Be My Eyes : Des bénévoles du monde entier deviennent en quelque sorte les yeux d’un malvoyant lors d’une conversation vidéo.  Les bénévoles reçoivent un avis lorsqu’une demande est formulée. (disponible en anglais seulement)
  • CareerVillage.org : Permet de prodiguer des conseils de carrière aux jeunes.  Ces derniers posent des questions sur différentes carrières et des professionnels d’expérience qui travaillent dans ces domaines y répondent. (disponible en anglais seulement)  
  • Charity Miles : Application qui incite à rester actif.  Les organismes de bienfaisance énumérés dans cette application sont commandités par des entreprises.  Les participants marchent, courent ou font du vélo afin de recueillir des fonds pour un des organismes. (disponible en anglais seulement) 
  • Galaxy Zoo : Des trieurs bénévoles visionnent des photos et répartissent des galaxies dans différentes catégories selon leur apparence (disponible en anglais seulement)  
  • MicroMentor : Des mentors bénévoles du secteur des affaires aident des entrepreneurs en répondant à leurs questions concernant le démarrage et le développement de leur entreprise.  
  • Missing Maps : Au moyen d’images satellites, des bénévoles  contribuent à cartographier les régions où des organismes humanitaires tentent de répondre aux besoins de personnes vulnérables.
  • RUMIE : Des bénévoles consultent la base de données d’une région ou d’un projet qui les passionne et recueillent des ressources éducatives numériques à l’intention des étudiants.  Rumie s’utilise hors ligne et permet de partager des ressources qui, autrement, ne seraient pas disponibles. (disponible en anglais seulement)  
  • Skillsforchange : Des bénévoles créent un profil dans lequel ils précisent leurs compétences.  Ils répondent ensuite aux questions de divers organismes à but non lucratif du monde entier. (disponible en anglais seulement)    
  • Tinbox : Les utilisateurs de cette application de collecte de fonds remettent 1 $ par jour à un organisme de bienfaisance afin qu’un autre dollar soit versé par une entreprise. (disponible en anglais seulement)    
  • TutorMate : Engagement de 30 minutes par semaine qui permet d’enseigner à lire à des élèves de première année (disponible en anglais seulement)    
  • Volontaires ONU : Les organismes soumettent des demandes de microbénévolat sur ce site afin que des bénévoles compétents s’acquittent de diverses tâches    
  • Zooniverse : Plate-forme sur laquelle des bénévoles aident des chercheurs (par exemple, surveillance de caméras d’observation de la faune, transcription de journaux historiques, etc.). (disponible en anglais seulement)